Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Baisse du prix du pétrole : Pourquoi le prix des billets ne baissent pas ???
La chute du cours du brut est semble-t-il pérenne si on en croit certains analystes. Les effets conjugués de la stagnation économique, de la recherche d’une consommation diminuée sous la pression écologique et de la production nouvelle du pétrole de schiste devraient maintenir durablement le cours du baril de pétrole en dessous de 50 $. Voilà une vraie aubaine pour le transport aérien.

Le cours actuel est de 48,70 $ le baril soit une baisse de 45% par rapport à celui de l’été dernier. Cela devrait se traduire par un prix d’achat du kérosène aux alentours de 0,48 € du litre © rcfotostock - Fotolia.com

Faisons quelques petits calculs.

Avant la chute brutale du brut entamée à l’été 2014, le pétrole se négociait aux alentours de 87 $ le baril ce qui se traduisait par un cours du litre de kérosène de 0,87 € le litre.

Le cours actuel est de 48,70 $ le baril soit une baisse de 45% par rapport à celui de l’été dernier. Cela devrait se traduire par un prix d’achat du kérosène aux alentours de 0,48 € du litre. Paradoxalement il est très difficile de trouver des chiffres certifiés exacts. On en est conduit à faire des hypothèses.

Or un Airbus 320 consomme 5.400 litres à l’heure de vol, soit un prix du carburant de 4.715 € en été 2014 mais de 2.595 € maintenant c’est à dire une économie de 2.120 € de l’heure de vol.

Un moyen-courrier fait en moyenne 3.500 heures de vol par an. Eh bien la baisse du prix du brut entraine une économie de 7,420 millions d’€ par appareil et par an.

Avec 143 appareils moyen-courriers, le montant annuel représente 1,061 milliard d’€ en considérant uniquement la flotte d’Air France.

L’économie sur les long-courriers est encore plus spectaculaire. La consommation horaire d’un Airbus 330/200 est de 14.400 litres de kérosène. En appliquant les mêmes règles de calcul, l’économie à l’heure de vol ressort à 5.670 € et un long courrier vole aux alentours de 5.000 heures par an soit 28,34 millions d’euros d’économie par appareil.

Rappelons qu’Air France dispose d’une flotte de 107 long-courriers ce qui représente un potentiel d’économie de plus de 3 milliards d’€. Même pour une petite compagnie comme XL Airways voilà un vrai cadeau, bon à prendre.

Plus les compagnies sont grosses plus elles vont gagner de l'argent

Ces chiffres donnent le vertige. Je rappelle qu’ils sont le fait d’estimations. On aimerait beaucoup que les compagnies communiquent davantage sur ce sujet afin d’éviter toute interprétation malencontreuse.

Donc en théorie, plus les compagnies aériennes sont grosses et plus elles vont gagner de l’argent en 2015 car le prix du carburant est une des composantes majeures du prix de revient du transport aérien et les transporteurs qui se sont assez plaints de l’augmentation du prix du pétrole devraient maintenant se réjouir très officiellement de sa baisse.

Or, parions que cela ne va pas de passer ainsi. D’abord parce que les transporteurs se livrent depuis des années à la spéculation sur le prix futur du pétrole.

Cela s’appelle du « hedging ». En clair cela consiste à couvrir par des assurances un risque de variation d’un produit.

En fait le système permet de se protéger contre des hausses intempestives, le risque étant pris par des assurances. On aimerait alors beaucoup savoir à combien les compagnies aériennes se sont protégées sur le cours du pétrole pour 2015.

Parions que cela ne doit pas être trop éloigné de 80 $ le baril. Si le cours s’envole, les compagnies sont gagnantes mais s’il diminue, elles ne peuvent pas en profiter.

Restaurer la profitabilité du secteur

Jean-Louis Baroux, est l'ancien président d'APG (Air Promotion Group) et le créateur du CAF (Cannes Airlines Forum) devenu le World Air Forum.

Grand spécialiste de l'aérien, il a signé aux éditions L'Archipel ''Compagnies Aériennes : la faillite du modèle'', un ouvrage que tous les professionnels du tourisme devraient avoir lu.

Les droits d'auteur de l'ouvrage seront reversés à une association caritative. On peut l'acquérir à cette adresse : www.editionsarchipel.com

Baisse du prix du brut : Air France, bientôt reine du pétrole ?

Partager cet article

Repost 0