Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Paris s’engage pour la reconnaissance des massacres du 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata

J’ai présenté un voeu à ce Conseil de Paris qui a été adopté à l’unanimité, demandant au Président de la République de reconnaître les massacres d’Etat commis le 8 mai 1945 à Sétif, Guelma et Kherrata en Algérie et pour l’ouverture de toutes les archives relatives à ces terribles événements.

Alors que le FN mène une bataille culturelle réactionnaire, en nostalgie de l’Algérie française et des criminels de l’OAS, en débaptisant comme à Béziers la « rue du 19 mars 1962 », date du cessez le feu de la guerre de l’Algérie, ce devoir de mémoire doit être pris très au sérieux.

La Ville de Paris qui avait fortement contribué à la reconnaissance des massacres du 17 octobre 1961, est donc à l’initiative une fois de plus, pour que ces crimes de guerre soient enfin reconnus.

70 années après, il est grand temps que cette page de l’histoire à la fois Française et Algérienne soit reconnue. Ce devoir de mémoire contre les crimes de la colonisation est nécessaire pour permettre à tous nos concitoyens et notamment celles et ceux issu-e-s de l’immigration Algérienne, de se construire toujours plus fraternellement dans un avenir commun, celui de la communauté légale républicaine, où toutes les mémoires sont respectées.

Source : Danielle Simonnet

Partager cet article

Repost 0