Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quai du Marché-Neuf (IVe). La plaque en bronze installée à l’entrée du pont Saint-Michel n’est pas assez visible selon l’association des Algériens de l’étranger. (LP/Violette Lazard.)
Quai du Marché-Neuf (IVe). La plaque en bronze installée à l’entrée du pont Saint-Michel n’est pas assez visible selon l’association des Algériens de l’étranger. (LP/Violette Lazard.)

« Monsieur le Président, nous vous demandons de bien vouloir initier l’édification d’une stèleen remplacement de la plaque existante. » L’Association de la communauté algérienne établie à l’étranger (Alcaee) a adressé ce week-end un courrier à l’Elysée pour s’émouvoir du mauvais état de la plaque installée à l’entrée du pont Saint-Michel (IVe) en hommage aux victimes de la manifestation du 17 octobre 1961.

Plusieurs dizaines d’Algériens — de 30 à 200, selon les historiens — avaient été tués lors de la répression de cette manifestation. Régulièrement dégradée, la première plaque commémorative, apposée par la Ville en 2001, avait vite été remplacée par une autre en bronze. « Elle n’est presque plus lisible, trop discrète et n’est pas à la hauteur des événements tragiques du 17 octobre 61 », dénonce l’Alcaee.

Le Parisien : Manifestation sanglante à Paris : les Algériens réclament une vraie stèle

Partager cet article

Repost 0